Matcha

De Teapedia
Aller à : navigation, rechercher

Le Matcha (抹茶), est un thé vert finement pulvérisé utilisé dans la culture du thé en Chine et au Japon. Il a une couleur verte intense et un goût légèrement sucré. Le Tencha est utilisé pour la production de Matcha. Comme le Gyokuro, il est ombré pendant des semaines pour obtenir une couleur plus intense et un goût doux. Le Tencha et donc le Matcha ne sont composés que de feuilles de thé pures. Les tiges et les panicules sont triées avant la poursuite du traitement.

Avec le Matcha, il est très important qu'il soit consommé frais. En général, le Matcha est emballé sous vide et conservé au réfrigérateur pour préserver sa fraîcheur.

Production

A l'origine, le matcha n'était produit qu'en Chine et au Japon. Mais entre-temps, il est également produit dans d'autres pays. Les zones de culture les plus connues sont Hangzhou, en Chine, ainsi que Nishio et Uji au Japon. Les moulins traditionnels en pierre de granit nécessitent environ une heure pour 30g de Matcha (quantité standard pour une boîte).

Préparation

Préparation MATCHA - Comment bien faire ! Mettez environ 1 gramme de Matcha dans le Chawan (bol à Matcha) et versez 80 ml d'eau chaude dessus. L'eau ne doit pas être trop chaude. Environ 80°C est idéal, alors que d'autres sources parlent de 60-70°C seulement. Avec un balai de bambou, appelé chasen, le matcha est maintenant battu à l'écume.

Origine

La façon de préparer le Matcha a probablement été développée en Chine au 6ème siècle. Comme d'habitude dans la médecine traditionnelle chinoise, les feuilles de thé étaient séchées comme une plante médicinale et moulues en une fine poudre. Ce médicament était traditionnellement fabriqué dans les monastères bouddhistes. Cette tradition s'est développée dans le premier rituel du thé des bouddhistes Zen ou Chan. Le bouddhisme Chan a atteint le Japon en 1191 par l'intermédiaire du moine Eisai, qui a également apporté pour la première fois des graines de thé en plus grande quantité.

Alors que le Matcha tombait dans l'oubli en Chine, il fut encore cultivé au Japon dans le cadre du bouddhisme. Sous le grand maître de thé japonais Sen no Rikyu, la cérémonie japonaise du thé s'est développée au 16ème siècle. Sen no Rikyu a expliqué dans ses poèmes sur la manière de préparer le thé (Chadao) comment préparer et boire le Matcha correctement.

Voir aussi

Sites externes